à l'instant

    Maroc-Afrique-Mutualité

    Prestations sociales: Vers un partenariat optimum MGPAP-UAM-Lions Club

    APA-Rabat (Maroc)

    Le Président de l’Union Africaine de la Mutualité (UAM) et Président du Conseil d’Administration de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques – Maroc – (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni, a rencontré, jeudi 10 janvier 2018 au siège de l’UAM à Rabat, une délégation de Lions Club du Maroc, conduite par le gouverneur du district 416, Mounir Sedrati.

    Lors de cette rencontre, M. Sedrati a présenté succinctement les missions dévolues au Lions Club Maroc et ses actions sociales multidisciplinaires initiées au profit des enfants en situation de handicap ainsi que les caravanes médicales organisées dans différentes régions et localités à travers le Royaume.

    De son côté, M. Abdelmoumni a fait un exposé sur l’Union Africaine de la Mutualité (UAM), dont le siège est à Rabat – Maroc-, et qui investie à mettre en réseau le mouvement mutualiste en Afrique pour défendre et représenter les intérêts communs des organisations membres et apporter une assistance technique de premier ordre en matière d’amélioration de couverture sociale et de facilitation d’accès aux soins de santé à travers la solidarité mutualiste.

    Structure spranationale, l’UAM est une plateforme résolument engagée à intensifier la coopération Sud-sud à travers l’échange d’expériences et d’expertises en matière de mutualité pour hisser haut l’action de la sécurité sociale. La mutualité, pilier incontournable de l’économie sociale et solidaire, permet un accès facile aux soins de santé pour que l’Afrique puisse relever le défi de la protection sociale pour tous, a insisté M. Abdelmoumni.

    Conçue en 2007 et créée en 2010 sur initiative marocaine et un engagement des pays africains, l’UAM compte parmi ses membres les mutuelles de 20 pays africains dont 13 gouvernements ont ratifié les statuts de cette Union.

    Le Président du Conseil d’Administration de la MGPAP -Maroc- a, par la suite, rappelé les performances de la Mutuelle Générale, en tant que maillon essentiel du système mutualiste marocain, de par sa population d’adhérents au nombre de 435.000 et leurs ayant-droits ayant franchi la barre des 1,5 million.

    Ce géant de la mutualité au Maroc a pu réaliser une série de projets visant la régionalisation et de la politique de proximité, la facilitation de l’accès aux soins médicaux et la diversification et le développement des prestations servies aux adhérents et leurs ayant-droits dans le cadre de la couverture médicale complémentaire, a-t-il souligné.

    Ces performances lui ont valu une place de leader au niveau africain en matière de mutualité et son savoir-faire et ses bonnes pratiques sont sollicitées par nombre de mutuelles africaines, a-t-il informé.

    Pour sa part, le responsable du Centre psychopédagogique « AMAL » - Rabat -  de la MGPAP, a fait un exposé sur ce Centre qui apporte un soutien spécialisé en développant des actions de soins et des rééducations au profit des personnes en situation de handicap.

    D’une capacité de 120 personnes, ce Centre est ouvert aux enfants et adolescents des adhérents de la MGPAP âgés entre 5 à 21 ans en leur dispensant des activités éducatives, pédagogiques et sportives visant l’inclusion scolaire et l’acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

    A l’issue de cette réunion, les deux parties ont convenu de constituer un comité conjoint chargé d’identifier les créneaux de coopération en vue de sceller, dans les meilleurs délais, un partenariat entre la MGPAP-Maroc et le Lions Club Maroc.

    Par la suite, la délégation de Lions Club Maroc a effectué une tournée dans les différentes dépendances et services du Centre Amal où des explications lui ont été fournies sur les activités pédagogiques, éducatives et sportives dispensées au profit des enfants et adolescents en situation de handicap. La délégation a été également gratifiée d’une belle pièce théâtrale jouée par des enfants du Centre.

    HA/APA

    Réagir à cet article