à l'instant

    • Fasofoot : l’ASFB reprend son fauteuil de leader

      APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Adama Salambéré — L’Association sportive des Fonctionnaires de Bobo (ASFB) a repris la tête du classement dans le championnat national burkinabè de football de première division après sa victoire fa...

    • Le Togo compte 2 442 788 élèves (ministre)

      APA-Lomé (Togo) De notre correspondant : Nephthali Messanh Ledy — Les effectifs des élèves de l’enseignement général du Togo sont passés de 2 353 829 en 2016-2017 à 2 442 788 en 2017-2018, a annoncé, lundi, Komi Tchakpélé, ministre des Enseigneme...

    • Sénégal : les USA vont équiper en matériel informatique le COIC (...

      APA – Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo - — Le gouvernement américain, dans le cadre de sa coopération militaire avec le Sénégal, va équiper en matériel informatique le futur Centre opérationnel de gestion interministérielle...

    Maroc-Afrique-Histoire

    Rabat abrite les assises sur le soutien du Maroc aux mouvements de libération en Afrique

    APA-Rabat (Maroc)

    Les assises maroco-africaines sur le soutien du Maroc aux mouvements de libération en Afrique du Sud, Mozambique, Angola, Guinée-Bissau, Cap Vert et Sao Tomé, se tiendront les 18 et 19 février à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat.

    Initiée par Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, cette rencontre s'inscrit dans le cadre des initiatives visant à engager une lecture de la mémoire commune maroco-africaine, afin de mettre en exergue les liens de solidarité et de coordination unissant le Maroc aux pays africains et les valeurs nobles ayant marqué l'action de libération en Afrique, indique un communiqué du Haut-Commissariat.

    Il s'agit également d'une occasion pour revenir sur une période historique marquée par la solidarité et le soutien politique, diplomatique et logistique apporté par le Maroc indépendant aux mouvements de libération en Afrique qui luttaient pour s'affranchir du joug de l'occupation.

    Prendront part à cette rencontre, plusieurs acteurs politiques et universitaires issus de plusieurs pays africains, ainsi que des personnalités politiques et diplomatiques, des académiciens, des chercheurs, des penseurs et des acteurs de la scène culturelle et médiatique marocaine.

    HA/APA

    Réagir à cet article