à l'instant

    Centrafrique-Sécurité

    RCA : lancement du désarmement forcé du quartier Km5 de Bangui

    APA-Bangui(Centrafrique)

    Les casques bleus de la Minusca et les forces de défense intérieure centrafricaines ont lancé, dimanche matin, une opération de désarment forcé des groupes armés du Km5, un quartier du 3ème arrondissement de Bangui, a constaté APA.

    Cette opération de désarment forcé cible les quartiers généraux de ces groupes armés, dont beaucoup se seraient fondus dans la nature.

    Selon Hervé Verhoosel, directeur de Communication de la Minusca, les habitants de ce secteur sont priés de rester chez eux pour faciliter la réussite de cette opération et éviter des victimes collatérales.

    Des détonations d’armes lourdes et automatiques ont été entendues dans la nuit de samedi à dimanche au point que beaucoup de lieux de cultes qui sont dans le 3ème arrondissement de Bangui sont restés fermés ce matin.

    Mercredi dernier, pendant la conférence hebdomadaire de la mission onusienne, le commandant de la force onusienne, le général Balla Keïta avait indiqué que les casques bleus s'apprêtaient à rétablir l'ordre sur l'ensemble du territoire centrafricain, en particulier dans l'agglomération du Km 5 de la capitale Bangui.

    « Les groupes armés et criminels du Km5 vont être désarmés, il n'y a plus de retour en arrière possible. L'opération est en cours de planification avec beaucoup de professionnalisme et de détermination », avait-il déclaré.

    Le général Keïta avait aussi indiqué que la réussite totale de cette opération dépendait du soutien et de la coopération des populations environnantes, notamment pour minimiser les dommages collatéraux.

    Les groupes armés du Km5 ont été à maintes reprises rappelés à l’ordre par les commerçants et les habitants du 3ème arrondissement qui ne supportaient plus leurs exactions et ont demandé plusieurs fois à la Minusca et au gouvernement de les mettre hors d’état de nuire.


    BB/te/APA

    Réagir à cet article