à l'instant

    • Cameroun : les chefs d’entreprises moins optimistes au 2e trimest...

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — A peine 40% des entreprises interrogées considèrent que l’activité a connu une tendance haussière au 2ème trimestre 2018, selon les résultats d’une enquête menée entre juillet et a...

    • Fasofoot : SALITAS FC reprend les commandes

      APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Adama Salambéré – — Salimata et Tasséré football club (SALITAS FC) a repris les commandes du championnat national de football de première division du Burkina Faso grâce à sa victoire (1-0) sur l’ASEC...

    • Tchad : une manifestation d’étudiants dispersée par les forces de...

      APA-N’Djamena (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassa Dèye - — Les forces de l’ordre ont dispersé, lundi matin, une manifestation au sein du campus organisée par des étudiants de l’université de N’Djaména qui exigent la circulation des bus de...

    Maroc-USA-Iran

    Sanctions américaines contre l’Iran : Les banques marocaines alertées

    APA-Rabat (Maroc)

    Les banques marocaines ont été alertées sur la nécessité de prendre des dispositions qui seront jugées utiles après l’entrée en vigueur le 7 août 2018 des sanctions américaines contre l’Iran.

    Dans une notre adressée aux Groupement professionnel des banques marocaines (GPBM), le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) a rappelé que la première vague de ces sanctions inclura les transactions financières et les importations de matières premières, de tapis d'origine iranienne ainsi que des sanctions sur des achats dans le secteur automobile et l’aviation commerciale.

    Dans un deuxième volet, dès le 4 novembre prochain, Washington étendra ces sanctions au secteur pétrolier et gazier, ainsi qu’à la Banque centrale iranienne et d’autres domaines financier et commercial (assurances, transport maritime, construction navale, services...).

    La nouvelle vague de sanctions imposées à Téhéran interviennent après le retrait unilatéral de Washington de l'accord historique sur le nucléaire iranien de 2015.

    HA/APA

    Réagir à cet article