à l'instant

    Sénégal-Média-Divers

    Sénégal : Annonce d’une plainte contre un chroniqueur d’émission tv

    APA-Dakar (Sénégal)-

    Des femmes sénégalaises, composées de psychologues et de juristes ont déposé, lundi à Dakar, une plainte contre le professeur Songué Diouf, chroniqueur dans l’émission «Jakarloo bi» de la Télévision Futurs médias (Tfm, privée), pour avoir tenu vendredi dernier des propos qualifiés d’ «apologie du viol » contre les femmes.

    « Suite aux propos inqualifiables de M. Songué Diouf, sur le plateau de l'émission Jakarloo bi de la TFM, vendredi soir, nous autres citoyens, femmes et hommes, nous sommes sentis extrêmement bafoués dans nos droits », ont dit d’emblée les psychologue-cliniciennes Ndèye Khaira Thiam et Aminata Mbengue, ainsi que la juriste, Me Fatima Sall réunies en collectif.

    « Le viol comme son apologie sont des délits inscrits au Code pénal du Sénégal. Nous entendons donc porter l'affaire devant les tribunaux. La plainte est déposée ce jour (lundi) », ont-elles expliqué dans un communiqué de presse.


    Au cours de cette émission, Songué Diouf, professeur de philosophie au lycée Limamoulaye de Guédiawaye (banlieue), avait déclaré: « Vous faites tout pour que nous vous violons, et quand nous vous violons, nous allons en prison. Et vous qui avait tout fait pour qu’on vous viole, vous continuez à être libres. (…) La violence qu’exerce la femme habillée d’une manière indécente est aussi grave que la violence exercée par le violeur sur sa victime ».


    Acculé dans la presse et sur les réseaux sociaux, le professeur Diouf a tenu toutefois à repréciser sa pensée en accusant des personnes malintentionnées d’avoir déformé ses propos, même si cela n’a fait aucun effet dans la majeure partie de l’opinion.


    Plusieurs pétitions en ligne sont initiées, depuis lors, pour exiger des excuses publiques, ou à défaut, que la chaîne de l’artiste Youssou Ndour le retire de l’émission.



    SAN/te/APA

    Réagir à cet article