à l'instant

    Sénégal -Education

    Sénégal : forte augmentation des établissements candidats à l’agrément de l’ANAQ

    APA – Dakar (Sénégal) -

    Le nombre d’établissements candidats à l’agrément de l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur (ANAQ-Sup) au Sénégal est passé « du simple au centuple », a affirmé, lundi à Dakar, le Secrétaire exécutif de cette agence autonome de l’Etat sénégalais.

    Selon Pape Guèye qui s’exprimait lors de la publication des rapports d’activités de l’ANAQ (2015 et 2016), le nombre d’établissements sollicitant l’agrément apte à leur permettre de délivrer la Licence, le Master et le Doctorat (LMD), est passé de 17 en 2014 à 86 en 2016.

    Au cours de ces deux exercices, on noté également un « progrès dans la conformité des critères de qualité instaurés par l’ANAQ-Sup, surtout par les établissements privés d’enseignements supérieur », a indiqué M. Guèye.

    Selon lui  une « meilleure maîtrise des procédures d’auto-évaluation et de rédaction des rapports d’auto-évaluation », constituant les éléments de base du travail, a également été remarquée, même si plusieurs programmes, candidats à l’accréditation ne dépassent pas cette étape.

    La baisse du nombre de diplômes (2/4) accrédités pour 2015 et 2016, contrairement aux ¾ enregistrés en 2014, a aussi été soulignée par le SG de l’ANAQ-Sup.

    Venu recevoir les deux rapports, le ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), Mary Teuw Niane, a, tout en soulignant les « raisons compréhensibles » du retard « de plusieurs mois » accusé par les documents, souligné qu’ils le confortent dans son « intime conviction que la recherche de qualité est possible » dans l’enseignement supérieur.

    Répondant aux souhaits du SG de l’ANAQ-Sup d’améliorer l’autonomie et la bonne réputation nationale et internationale de cette agence, Mary Teuw Niane a annoncé que les missions de l’ANAQ-Sup seront « bientôt renforcées » par l’évaluation de la recherche et de l’innovation.

    Créée par décret le 7 août 2012, l’ANAQ-Sup est sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et est chargée de contribuer à l’amélioration de la qualité du système, des institutions et des programmes de formation de l’enseignement supérieur.


    ODL/cat/APA

    Réagir à cet article