Sénégal - Santé - Initiative

Sénégal : gratuité des médicaments anticancéreux

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale met tous les acteurs face à leurs responsabilités pour « le respect scrupuleux de cette directive présidentielle ».

Depuis le 1er octobre 2019, la chimiothérapie pour les cancers du sein et du col de l’utérus sous toutes ses formes est gratuite au Sénégal. Cette décision du président Macky Sall vise à « faciliter la prise en charge des patients conformément aux orientations d’équité dans la mise en œuvre de la politique de santé du pays », souligne un communiqué reçu ce jeudi à APA.

Pour soulager davantage les femmes qui souffrent de ces pathologies, « les médicaments anticancéreux sont (désormais) disponibles et accessibles gratuitement dans toutes les structures dispensant la chimiothérapie », précise le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Il s’agit de l’Hôpital Aristide Le Dantec, de l’Hôpital Principal, de l’Hôpital Fann, du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), de l’Hôpital Général Idrissa Pouye, de l’Hôpital Dalal Jaam (Dakar), de l’Hôpital régional de Thiès (Ouest) et de l’Hôpital régional de Fatick (Centre).

ID/APA

Réagir à cet article