à l'instant

    Sénégal- Foncier

    Sénégal : Le système de gestion du foncier à bâtir à la DGID est déjà modélisé (PAGEF).

    APA- Ziguinchor (Sénégal)

    Le système de gestion du foncier à bâtir à la Direction générale des impôts et des domaines (DGID) est déjà modélisé à travers un modèle conceptuel de données (MCD), a affirmé mardi à Ziguinchor (Sud) M. Macodou Gueye Directeur du Projet d’ Appui à la Réforme de la Gestion du Foncier Urbain (PAGEF).

    Il s’exprimait lors de l’ouverture d’un atelier régional de partage et concertation sur les axes de la modernisation de la gestion du foncier urbain. « A partir des missions confiées à chaque acteur, ses fonctions sont décrites ainsi que leurs interrelations,, sans oublier les acteurs externes à la DGID, tels que les autres administrations (urbanisme), les notaires, géomètres, etc. », a ajouté M. Gueye. Selon lui, cette étape est indispensable pour permettre, ensuite, l’acquisition et le déploiement d’un système de gestion foncier, progressivement et patiemment par l’implémentation d’une solution de gestion électronique de documents, la gestion à la chaîne des processus de travail (appelé workflow) et la disponibilité d’une plate-forme d’échanges (portail), via internet, avec les usagers, les notaires, les géomètres, les autres administrations intervenant dans le processus de traitements des dossiers fonciers. « De telles solutions correctement mises en œuvre sont de nature à garantir la célérité, (le traitement dans les délais requis des requêtes des usagers), la sécurité des données, (parce que gérées par des outils informatiques appropriés), une meilleure transparence par la disponibilité de l’information assurée par des recueils fonciers en voie d’édition, une mise à jour progressive du plan cadastral, un manuel de procédures pour un traitement uniformisé des processus métiers de la DGID », a laissé entendre le directeur du PAGEF. Sur un autre registre, M. Gueye a rappelé à l’assistance que dans le cadre de la révision du cadre législatif et réglementaire, la DGID a travaillé en bonne intelligence avec la Commission Nationale de Réforme Foncière (CNRF). Ainsi, poursuit-il, dès sa création les conclusions des réflexions menées au sein de la DGID en matière de réforme foncière ont été versées aux travaux de la CNRF où siègent activement les représentants de la DGID. « Le rapport préliminaire de la CNRF récemment publié, définit les grands axes de la politique foncière. Suite à un atelier organisé les 6 et 7 octobre 2016, la DGID a formulé des observations tendant à enrichir le document de politique foncière », a fait savoir à l’assistance le Directeur du PAGEF.

    MS/APA

    Réagir à cet article