Tchad-Santé-Couverture

Tchad : Adoption de la loi sur la couverture santé universelle

APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant Adam Hassane Deyé

Les députés tchadiens, réunis en séance plénière au palais de la démocratie de Gassi à N’Djaména, ont adopté à l'écrasante majorité, ce lundi 3 juin 2019, par 149 voix contre 0 abstention, la loi relative à la couverture santé universelle au Tchad.

Durant toute la journée, le ministre de la Santé publique, Aziz Mahamat Saleh a défendu le projet de loi portant couverture santé universelle au Tchad.

Pour permettre aux élus du peuple de comprendre le concept, le ministre Aziz a expliqué que, l'instauration de la Couverture Santé Universelle (CSU) au Tchad améliorera les conditions de vie des populations en facilitant l'accès à tous à un minimum de soins de santé de qualité.

 «Elle vise l'accès de toutes les populations à un paquet de soins de base. Elle contribue à la diminution de la part de paiement direct dans le financement de santé, protège aussi la population contre le risque de basculer dans la pauvreté et enfin favorise la meilleure orientation de l'effort fiscal vers les personnes pauvres, tout en permettant à ceux qui ont une capacité financière de contribuer au financement de santé universelle », a-t-il détaillé.

 Plusieurs députés ont posé des questions au ministre de la Santé sur la faisabilité d’une couverture santé universelle et sur les difficultés que rencontrent les services de santé au Tchad.

 M. Aziz les a rassurés que, la couverture santé universelle permet à tout un chacun d’avoir accès aux services s’occupant des causes les plus importantes de morbidité et de mortalité et elle garantit que la qualité de ces services soit suffisamment bonne pour améliorer la santé des personnes qui en bénéficient.

 


AHD/cd/APA

Réagir à cet article