à l'instant

    Tchad-Justice-Procès-Verdict

    Tchad : l’ex rebelle Baba Ladé condamné à huit ans de prison

    APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé

    L’ex rebelle tchadien, Baba Ladé est condamné à huit ans de prison, au terme d’un procès qui a duré toute la journée de jeudi au palais de justice de N’Djaména, dont la Cour d’Appel siégeant en session criminelle.

    Arrêté en juin 2014 en République centrafricaine, Baba Ladé a été le chef de la rébellion du FPR qui opérait entre le Tchad et la RCA. Après son arrestation suite à un mandat d’arrêt international lancé par les autorités tchadiennes, il a été inculpé par la justice de son pays, de crime de guerre, crime contre l’humanité, d’assassinat, de rébellion, d’incendie volontaire de maisons et habitations, d’importation et de détention d’armes à feu et munitions de guerre.


    Au cours de leurs plaidoiries, ses avocats ont plaidé pour sa libération conformément à l’amnistie générale déclarée par le chef de l’Etat Idriss Déby, en juin dernier.


    Le ministère public souligne que les dispositions de l'article 9 du Code de procédure pénale stipulent que « la loi pénale s'applique aux faits commis à l'étranger par un Tchadien ou résident à condition que ces faits soient punissables par les lois du lieu de leur commission et doivent être qualifiés de crime ou délit ».

    De ce fait, soutient le Procureur général, l’amnistie ne peut être accordée à Baba Ladé.


    Dans ses réquisitions, le Procureur général a sollicité de la cour de condamner l’ex rebelle à 20 ans de prison. Mais, finalement, les juges se sont accordés sur huit ans de prison.

    L’un de ses avocats, Me Alain Kagonbe, tout en regrettant ce verdict, prévoit de faire appel auprès de la Cour suprême dès vendredi.


    AHD/te/APA

    Réagir à cet article