à l'instant

    Togo-Politique-Divers

    Un opposant togolais agressé à Bruxelles

    APA-Lomé (Togo)

    Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET, opposition), Gerry Taama a annoncé samedi soir, avoir « été agressé à Bruxelles par des militants se réclamant d'une certaine opposition ».

    Sur sa page Facebook, le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 indique avoir notamment été la cible de « jets d'œufs, de chaises et tentatives d'atteinte à [son] intégrité physique ».

    « L'intolérance d'une certaine opposition est la meilleure arme de propagande du pouvoir. L'alternance ne peut pas s'obtenir au prix de l'obscurantisme. Nous valons mieux que ça », a-t-il ajouté.

    Dans un communiqué publié tard dans la soirée, son parti a condamné une « agression lâche et barbare », un « acte lâche et abject commis par des individus à la solde d'une cause que eux et leurs mandataires sont seuls à connaître ».

    Meneur des centristes, un deuxième regroupement de l’opposition, Gerry Taama a entamé une tournée d’affaires en Europe, avant de se rendre à Bruxelles pour « avoir une rencontre directe et franche avec les compatriotes de la diaspora autour de la crise politique que connaît le Togo et les propositions du NET pour une sortie de crise ».

    Son regroupement avait estimé, en avril 2018, que la candidature ou non de l’actuel président aux prochaines élections présidentielles « est un sujet qui devrait faire l’objet d’un accord politique, séparé des questions constitutionnelles et du cadre électoral ».


    NML/te/APA

    Réagir à cet article