Burkina Faso-Agriculture-Financement

Un prêt de 70 milliards pour financer la campagne cotonnière au Burkina

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) -

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale de la Banque Islamique de Développement (BID), vient d’accorder un prêt de 107 millions d'euros (70 milliards de FCFA) à la Société des fibres textiles (SOFITEX), pour financer la saison cotonnière 2017-2018, a appris APA auprès des responsables de la société.

Cette transaction s'inscrit dans la lignée du nouvel Accord-cadre de 450 million de dollars signé en mai 2017 avec le Burkina Faso pour les trois prochaines années.

« Le soutien de l’ITFC au secteur du coton au Burkina Faso s'inscrit dans la stratégie de priorisation de son financement, ciblant les secteurs clés qui stimulent la croissance économique et la génération de revenus pour les populations des pays membres », expliquent les responsables de l’IFTC.

Cet appui soutiendra l'achat de coton graine auprès des agriculteurs et des coopératives.

Le Burkina Faso a bénéficié de plus de 925 millions de dollars de financement de l’ITFC depuis 2008.

Basée à Bobo-Dioulasso, la SOFITEX est la plus grande des trois sociétés cotonnières du pays et assure 85% de la production cotonnière.

La culture du coton au Burkina Faso impacte directement près de 400 000 ménages et contribue pour environ 4 % au Produit intérieur brut (PIB) et pour 17,5 % aux recettes d’exportations de ce pays.

Le Burkina Faso est en Afrique le premier pays producteur de coton depuis 2004/2005.


TT/cat/APA

Réagir à cet article