à l'instant

    Sénégal-Industries-Difficultés

    Un Syndicat sénégalais s'inquiète des difficultés des industries agroalimentaires

    APA-Dakar (Sénégal)-

    Les membres du Syndicat national des travailleurs des industries agroalimentaires (Sntiaa) du Sénégal ont fait part, samedi à Dakar, de leurs inquiétudes par rapport aux difficultés que traverse l'industrie agroalimentaire, craignant que cette situation n’engendre des pertes d'emplois.

    "Le sous-secteur de la pêche qui représente 2,5% du Produit intérieur brut  traverse des difficultés à cause d'un manque d'approvisionnement en matières premières et de marchés extérieurs fortement concurrentiels d'un armement vétuste, et d'une absence de navires glaciers’’, a expliqué Lamine Fall, président du Sg du Sntiaa.

    Il s’exprimait à l'ouverture du 12eme congrès ordinaire dudit Syndicat qui porte sur le thème de "la précarité de l'emploi".

    Selon lui, ces effets combinés à la précarité établie comme règle de recrutement (journalier, sous-traitant, prestataire) conduisent à un appauvrissement des travailleurs et de leurs familles.

    Selon Lamine Fall, ces difficultés du sous-secteur de la pêche causent des difficultés aux entreprises de transformation qui procèdent "à un chômage technique déguisé" ou à une fermeture.

    "Jadis, secteur compétitif, avec un approvisionnement régulier de thon, la filière thonière traverse elle aussi des difficultés énormes. C'est donc un climat social très tendu qui y règne à cause de la remise en cause des acquis des travailleurs", a poursuivi M. Gall,

     Il a ajouté que le secteur de la manufacture traverse également des difficultés qui, si on n'y prend garde vont à terme entraîner des pertes d'emplois et même des fermetures d'entreprises.


    TE/of/APA

    Réagir à cet article