à l'instant

    • Cinq éléments de Boko Haram arrêtés à N’Djaména

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé - — L’armée tchadienne a arrêté, lundi à N’Djamèna, cinq éléments de la secte terroriste Boko Haram qui étaient parvenus à s’infiltrer au Tchad par la région du Lac (environ 300 km à l...

    • Guillaume Soro, président du Comité politique, rencontre Bédié à...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, président du Comité politique, rencontre samedi le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) Henri...

    • La CMA renonce à réglementer la vie publique à Kidal

      APA – Dakar (Sénégal) De notre correspondant : Alou Diawara - — La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) annonce, dans un communiqué reçu mardi à APA, avoir renoncé aux mesures qu’elle avait prises pour réglementer la vie publique à Kid...

    Côte d’Ivoire-Humanitaire-Social

    Une ONG soulage des populations démunies d'Abobo, au Nord d’Abidjan

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    L'Organisation non gouvernementale (ONG) ''Club International solidarité Côte d’Ivoire-France’’ a soulagé, samedi, des populations démunies du quartier Belleville d’Abobo, une commune populaire au Nord d'Abidjan en leur offrant des vivres et des non-vivres (huile, savons, sacs de riz...), a constaté APA sur place.

    Justifiant le choix de la commune d’Abobo, le président de cette ONG Apollinaire Obré Séry a insisté sur sa ‘’passion de servir les autres’’, soutenant ''qu'il y a deux zones qui me sont chères à Abidjan. D'abord Abobo parce que j'ai vécu ici dans l'enfance et ensuite Koumassi  (Sud d'Abidjan)". 

    M. Sery, opérateur économique de son état, a par ailleurs expliqué que son organisation est financée sur fonds propres. ''Je n'ai pas encore d'aide et je n'en demande pas’’, a-t-il ajouté, mais, a précisé le président de ''Club International solidarité Côte d’Ivoire-France’’, ‘’j'essaie de porter tout seul le flambeau avec mes collaborateurs et à la longue les gens me jugeront sur les actes positifs que je pose et cela aura un écho favorable auprès des autorités ivoiriennes''.

    Après Abobo, cette organisation humanitaire envisage d'aller soutenir d'autres ''personnes vulnérables'' dans la commune de Yopougon, un autre quartier populaire à l'ouest d'Abidjan et des localités de l'intérieur du pays.  L'ONG  ''Club International solidarité Côte d’Ivoire-France’’ a été officiellement créée le 15 octobre 2015.

    LB/ls/APA

    Réagir à cet article