« On n’a jamais expulsé des nationaux des pays voisins (en Côte  d'Ivoire), on en a expulsé un seul qui a osé brûler le Franc CFA, ce que  je ne peux pas accepter », a dit M. Ouattara en allusion à Kémi Séba,  expulsé en mars d’Abidjan vers le Bénin.

Dans  un post sur les réseaux sociaux, Kémi Séba, a indiqué avoir été expulsé  parce que le pouvoir refuse la tenue d’une conférence contre le  néocolonialisme français, ajoutant que son proche collaborateur, Henri  Djehuty, lui, a été relâché après un interrogatoire. 

M.  Ouattara s’exprimait lors d’un panel sur la problématique de la  migration africaine et l’emploi, le thème principal de l’édition 2019 du  Forum Mo Ibrahim qui se déroule du 5 au 7 avril à Abidjan, la capitale  économique ivoirienne.   

AP/ls/APA