L'information qui circulait au lever du jour, a été confirmée à APA par Franck Anderson Kouassi, porte-parole No2 du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo).

Selon cette source, l'ex-ministre de l'industrie (décembre 2010-avril 2011) est décédé  «tôt ce matin à Orléans où il vivait en exil». «Nous le savions malade. Mais ces derniers temps, sa santé s'est gravement détériorée», a ajouté M. Kouassi.

Avant d'entrer au gouvernement du Premier ministre Aké N'gbo, Philippe Attey a contribué au redressement de la Sotra qu'il a dirigée d'octobre 2000 à décembre 2010.

Natif d'Agboville (79 km au Nord-Est d’Abidjan) dans la région de l’Agnéby-Tiassa, Philippe Attey est la sixième perte en exil des cadres du FPI, après Raymond Gnan (ex-maire de Facobly), Mamadou Ben Soumahoro et Pol Dokoui (journalistes),  Bohoun Bouabré (ex-ministre de l'Economie et des finances), Jean-Baptiste Gomont Diagou (ex-maire de Cocody).

HS/ls/APA