Dans cette note, M. Ouattara indique avoir "appris avec une grande tristesse" le décès de son "frère" Ibrahim Boubacar Kéïta, ancien président du Mali, qui a tiré sa révérence dimanche à son domicile, à Bamako, à l'âge de 76 ans.  

"Je rends hommage à un grand homme d'Etat et un ami de la Côte d'Ivoire", a ajouté le président ivoirien, avant de présenter ses "condoléances les plus émues à son épouse Ami, à ses enfants, à sa famille ainsi qu'au peuple malien". 

IBK, arrivé au pouvoir en 2013 à la suite d'un scrutin démocratique, a été renversé lors d'un coup d'Etat en août 2020. Son décès intervient dans un contexte où son pays est sous sanctions de la Cedeao qui appelle à un retour à l'ordre constitutionnel.

AP/ls/APA