Cette prise de fonction de MM. Bamba et Doumia a été marquée par leur élection  respectivement 4e vice-président et 2e secrétaire adjoint de l'institution, à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire. 

M. Siaka Bamba, proposé par le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, opposition), a obtenu la majorité des suffrages exprimés, soit 12 voix sur 16, devenant le 4e vice-président de la CEI.

Quant à Doumbia Soumaïla dit "Doumbia Major", président du Renouveau démocratique, il a été crédité de 11 voix sur 16. Au poste de 2e secrétaire adjoint, il devrait affronter Yapo Yapo Daudet qui a "décliné l'offre de candidature pour des raisons de convenance personnelle".

M. Doumbia Major a remplacé au sein de la Commission centrale de la CEI Mme Henriette Lagou, à la suite de sa démission pour se présenter comme candidate aux élections législatives du 6 mars 2021.

Ces deux personnalités élues ont prêté serment le 29 janvier 2021 devant le Conseil constitutionnel. Le bureau de séance du scrutin était composé de Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, président de la CEI, Pierre Adjoumani secrétaire, puis Emile Ebrotié et Me Yolande Yapobi, rapporteurs.

AP/ls/APA