Ces kits alimentaires, composés de viande,  de riz et d’huile, ont été offerts à 2035 récipiendaires identifiées dans plusieurs mosquées contre  1053 l’année précédente, soit une « hausse d’environ 100 % », a indiqué M. Tiozon Coulibaly, représentant la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné.

« Madame la ministre voudrait à l’occasion de cette grande fête de sacrifice, demander à tous de suivre et soutenir l’acte très fort et l’appel au pardon du président de la République » lancé à la veille de la fête de l’indépendance du pays, le 6 août, dans son message à la Nation, a dit M. Tiozon Coulibaly. 

Il a exhorté les fidèles musulmans à « consolider » à travers leurs comportements le processus de réconciliation nationale, les appelant « à l’humilité et au pardon » afin de favoriser le « vivre ensemble »  prôné par le gouvernement ivoirien.

Cette action de portée sociale s’inscrit dans le cadre de « l’Opération Plaisir Tabaski » qui est à sa deuxième édition. Elle vise à apporter le  soutien du gouvernement  aux familles à faibles revenus en leur permettant  d’avoir de la viande et des vivres nécessaires pour passer une agréable fête de Tabaski.

Mariam Touré, présidente d’une association de veuves qui revendique 800 membres, a salué ce geste, tout exprimant sa reconnaissance à la ministre Mariatou Koné et au gouvernement pour cet « énorme soulagement » à l’endroit des bénéficiaires comprenant des veuves et des orphelins.  

« C’est déjà pas facile pour nous de tenir quotidiennement surtout que nous sommes pour la plupart sans revenus. Cette année, grâce au ministère de la Solidarité, nous pourrons partager un repas avec nos enfants pendant la fête de la tabaski : Merci au président de la République » a-t-elle affirmé.

La célébration de la fête de la Tabaski, en Côte d'Ivoire, se déroulera le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national.   

AP/ls/APA