Le Plan d'action national pour l'ivoire (PANI) du Kenya a produit les résultats escomptés.

Le Kenya fait parties des pays membres de l’initiative PANI depuis mai 2013 et a réussi satisfaire à toutes les exigences de ce processus, dont l’objectif est la protection des espèces sauvages menacées d'extinction.

« A l’instar du Kenya, d’autres pays notamment la Chine, les Philippines, la Thaïlande, l'Ouganda et la Tanzanie ont également été félicités pour leurs efforts dans le cadre du processus », a déclaré Paul Udoto, le chargé la communication du KWS.


JK/afm/pn/te/APA