« L'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) emploie 17 000 Kényans et génère 600 000 emplois indirects supplémentaires, ce qui en fait le centre névralgique de l’économie nationale », a indiqué, lundi,  le président Uhuru à l'ouverture officielle du 11ème forum de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) sur la négociation des services aériens à Nairobi.


« Sur l'ensemble du spectre, nos aéroports ont traité plus de 10,1 millions de passagers et plus de 290 000 tonnes de frets internationaux en 2017, soit une augmentation de 3,5 % par rapport à l'année précédente », a poursuivi le président kényan, soulignant que cette croissance positive est le résultat d'une gestion et d'investissements sains et résistants.


Kenyatta a affirmé l'engagement du Kenya à améliorer l'aviation civile, ajoutant que cette industrie joue un rôle vital dans la croissance économique et le développement national.



JK/afm/os/te/APA