à l'instant

    Sénégal-Afrique-Collectivités

    Africités : les ressources humaines, un moteur de développement des collectivités (consultant)

    APA-Dakar Sénégal) Par Edouard Touré

    Le président de l'Afrique de l'ouest chargé de la gestion des ressources humaines dans les collectivités territoriales du continent, le Sénégalais Badara Samb a mis l’accent sur les « ressources humaines » qui sont, pour lui, le moteur indispensable du « développement durable » de leurs entités.

    « Qui parle de changement ou développement dans le concept de la continuité et de la durabilité ne peut concevoir son action sans prendre en considération la ressource la plus stratégique de la collectivité territoriale : les ressources humaines (…) Pour développer les territoires au niveau de l'Afrique, nous devons impérativement renforcer les capacités des personnes qui travaillent dans des collectivités», a déclaré Badara Samb, en marge du huitième sommet Africités (20-24 novembre 2018) qui se poursuit dans la ville marocaine de Marrakech.

    Consultant formateur en gestion des ressources humaines, M. Samb souligne dans un communiqué reçu à APA que la riposte à apporter « aux changements imposés par les fluctuations des environnements internes et externes demeure la question vitale que se pose chaque organisation », dont le seul « souci », aujourd’hui, est de se développer durablement.

    A Marrakech « pour communiquer sur l'administration du personnel dans les collectivités territoriales », Badara Samb a également souligné l’importance de l’organisation d’Africités, un « événement panafricain phare » des cités et gouvernements locaux unis d'Afrique qui se tient tous les trois ans dans une des cinq régions du continent.

    « Nous mobilisons les communautés et les autorités locales ainsi que les institutions financières, les organisations de la société civile et les partenaires du développement à l'échelle continentale et internationale », a rappelé le président de l'Afrique de l'ouest chargé de la gestion des ressources humaines au niveau des collectivités territoriales.



    TE/APA

    Réagir à cet article