Côte d’Ivoire-Santé-Social

Covid-19 en Côte d'Ivoire: l’IPS-CGRAE fait des dons à ses assurés sociaux à hauteur de 145 millions FCFA

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

L’Institution de prévoyance sociale-Caisse générale de retraite des agents de l’Etat de Côte d'Ivoire (IPS-CGRAE), a fait mardi des dons en nature et en espèces à ses assurés sociaux, pour un montant de 145 millions FCFA, en vue de le soutenir face la maladie du Covid-19.

A la tête d’une délégation, M. Abdrahamane Berté, directeur général de l’IPS-CGRAE, accompagné d’un nombre restreint du Comité de direction de l’institution, a effectué des visites aux sièges respectifs des faîtières regroupant les retraités de l’Etat pour procéder à la remise des dons.

Les organisations bénéficiaires sont notamment la Fédération des associations de fonctionnaires et agents retraités de l’Etat de Côte d’Ivoire (FARECI), le Conseil national des retraités de Côte d’Ivoire (CONARECI) et  l’Association des veuves des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MOH-BLA). 

Les faitières FARECI et CONARECI ont reçu 10 000 masques, 2 000 gels hydro-alcooliques, 10 tonnes de riz, 200 cartons d’huile, un chèque de 15 millions FCFA chacune comme subvention à l’intention des assurés sociaux en situation précaire et un chèque de 6 000 000 FCFA par association affiliée à chaque faîtière.

Quant à l’Association des veuves et orphelins (MOH-BLA), elle a reçu 1 000 masques, 200 gels hydro-alcooliques, 5 tonnes de riz,  100 cartons d’huile, un chèque de 5 000 000 FCFA à destination des veuves en situation précaire et un chèque de 1 500 000 pour aider le bureau dans la coordination de l’acheminement des dons aux bénéficiaires identifiés.

A travers cet acte, l’IPS-CGRAE s’inscrit dans le prolongement de l’engagement du président de la République, Alassane Ouattara et du Premier Ministre, M. Amadou Gon Coulibaly, à veiller au bien-être des populations surtout les plus vulnérables, en cette période de crise sanitaire sans de Covid-19.

« Nous avons tenu à venir ce matin poser auprès de vous un geste symbolique de solidarité afin d’accompagner les membres des 12 associations affiliées à votre faîtière et représentant le tiers de nos assurés sociaux, soit près de 30 000 pensionnés », a dit M. Abdrahamane Berté face aux assurés sociaux de la FARECI.

Il a indiqué qu'en appui aux mesures recommandées par l’OMS, le gouvernement ivoirien pour contenir efficacement la propagation du Covid-19, l’IPS-CGRAE, soucieuse de leur bien-être, a adopté plus de 80 mesures comme des engagements fermes au bénéfice de ses assurés sociaux.

 Au siège du CONARECI, il a rappelé tout l’enjeu et l’importance du rôle de cette faîtière dans la chaîne de valeurs du système de gestion des pensions publiques des agents et fonctionnaires de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Face au fort ralentissement de la vie économique et son impact sur leurs activités quotidiennes dont dépend la survie de leurs progénitures, le directeur général de l’IPS-CGRAE a,  au siège de l’association MOH-BLA, indiqué que cet acte symbolique visait à leur apporter le soutien de l’institution en cette période difficile. 

L’objectif de cette action, dira-t-il, est d’apporter une assistance particulière aux assurés sociaux en situation précaire dans ces moments particulièrement difficiles, renouveler la bienveillance de l’IPS-CGRAE à l’égard des assurés sociaux, population particulièrement vulnérable à la pandémie du Covid-19.

Il a profité pour adresser un message de sensibilisation et d’espoir spécifique aux assurés sociaux, tout en les exhortant à respecter les gestes barrières pour casser la chaîne de propagation de la pandémie du Covid-19. 

Les bénéficiaires par la voix de leurs présidents, notamment M. Mathurin Kouassi, de la FARECI et M. Issa du CONARECI ainsi que Mme Ban Camara Nanan, ont remercié le gouvernement ivoirien et l’IPS-CGRAE pour cet acte de haute portée sociale, symbole supplémentaire de la constante bienveillance de l’institution à leur endroit.

Cette initiative, selon eux, va soulager de nombreux ménages d’assurés ou d’ayants-droit rendus plus vulnérables par les restrictions liées à la pandémie du coronavirus. Les assurés sociaux sont des populations particulièrement vulnérables à la pandémie du Covid-19.

Ces deux faîtières regroupent un total de 13 associations affiliées dont sont membres les trois quarts de la population de fonctionnaires et agents de l’Etat à la retraite, représentent plus de 60 000 assurés répartis sur toute l’étendue du territoire national.

En complément de ces faîtières, l’IPS-CGRAE a souhaité apporter un soutien particulier à une Association non-membre des faîtières, mais qui revêt une grande importance dans la chaîne de valeurs du système de gestion des pensions publiques, à savoir l’Association des Veuves de fonctionnaires dénommée « MOH-BLA » qui compte plus de 2 000 veuves et orphelins inscrits à travers 10 sections réparties sur le territoire national.

Les faîtières FARECI et CONARECI ainsi que l’Association « MOH-BLA » sont chargés d’effectuer une distribution optimale auprès de leurs membres en situation précaire sur toute l’étendue du territoire national. Ils devront fournir un rapport détaillé à l’IPS-CGRAE. 

AP/ls/APA

Réagir à cet article