Niger-Finances-Infrastructure

Démarrage des activités de la Banque de l’habitat du Niger

APA-Niamey (Niger) De notre correspondant : Assane Seydou -

La Banque de l’habitat du Niger (BHN) dont l’une des vocations premières est de financer les projets immobiliers du pays, a ouvert ses portes ce lundi à Niamey, permettant ainsi à ses éventuels clients d’ouvrir des comptes, en attendant son inauguration prévue le 15 décembre prochain sous la présence effective du président Issoufou Mahamadou.

Lors d’une conférence de presse donnée samedi dernier, le Directeur général de la BHN, Rabiou Abdou, était longuement revenu sur l’ambition de l’institution financière d’aider à satisfaire les énormes besoins en logements des Nigériens.

Tous les Gouvernement qui se sont succédé au pouvoir, de 1960 à 2005, n’ont pu faire grand-chose face à ce défi, d’où, a-t-il souligné, la nécessité pour le régime actuel de mettre en place la Banque de l’habitat du Niger.

A en croire Rabiou Abdou citant l’Institut national de la statistique (INS), la construction annuelle de logements est estimée à 4275 à Niamey et 11 420 pour l’ensemble du pays. Pendant ce temps, la demande annuelle de logements est de 5000 à Niamey et 40 000 à l’échelle nationale.

Expliquant la mission de la BHN axée sur le « le financement immobilier dans toutes ses déclinaisons », il a précisé  que « notre mission n’est pas de construire des logements. Nous sommes des financiers et par conséquent, nous apportons des financements aux promoteurs immobiliers qui veulent construire des logements ».  Ensuite, a-t-il ajouté, « nous accordons des financements aux personnes à revenus réguliers, désireuses d’acquérir des logements auprès des promoteurs que nous avons financés ».

La création de la BHN s’inscrit ainsi en droite ligne de la politique nationale de l’habitat dont s’est doté le pays depuis 1998 et qui prévoyait déjà, outre la création de la banque, la création d’un Fonds national de l’habitat.

Pour ce faire, elle dispose d’un capital de 10 milliards de FCFA.


AS/cat/APA

Réagir à cet article