Tchad-Terrorisme-Lutte

Guerre contre Boko Haram: 52 soldats tchadiens tués, 1000 terroristes neutralisés

APA-NDjaména (Tchad) De notre correspondant: Adam Hassane Deyé

L'opération « Colère de Boma » lancée fin mars par l'armée nationale tchadienne (ANT) contre la secte terroriste Boko Haram dans les îles du lac Tchad a pris fin, hier jeudi, avec 52 soldats tchadiens tués et un millier de terroristes neutralisés, indique l'armée tchadienne.

Le porte-parole de l'ANT, le colonel Azem Bernandoua Agouna a déclaré qu'en huit jours de combats, les forces de défense et de sécurité du Tchad ont déploré « 52 soldats et enregistrés 196 blessés », ajoutant que du côté de l'ennemi, 1000 terroristes ont été neutralisés, 50 pirogues détruites et plusieurs armes individuelles et collectives récupérées. 

« Les forces de défense et de sécurité, avec courage et détermination ont mis en déroute les terroristes de Boko Haram des îles du Lac Tchad. Les terroristes sont chassés de toutes les îles du lac », a ajouté le porte-parole l'état-major des armées tchadiennes. 

Le colonel Azem Agouna a fait savoir que des soldats tchadiens sont actuellement stationnés en profondeur dans les îles du Niger et du Nigéria en attendant de passer la main aux soldats de ces pays amis. 

L'opération "Colère de Boma" contre Boko Haram fait suite à l'attaque du 23 mars dernier des djihadistes de la secte nigériane sur la localité de Boma, ayant fait une centaine de morts dans le rang de l'armée tchadienne.

AHD/te/APA

Réagir à cet article