à l'instant

    Kénya-Pétrole-Infrastructures

    Kénya : un nouvel oléoduc de 450 km inauguré (officiel)

    APA-Nairobi (Kénya)

    L’oléoduc de 450 km qui devra transporter du pétrole de la ville portuaire de Mombasa à Nairobi est maintenant opérationnel, a annoncé mercredi la Kenya Pipeline Corporation (KPC, publique).

    Le projet de 48 milliards de shillings (476 millions de dollars) se veut une technologie de pointe pour l’efficacité et la sécurité de la logistique d’approvisionnement en carburant aussi bien au Kénya que dans la région.


    Le Directeur général de la KPC, Joe Sang a confié aux médias à Nairobi que le pipeline, qui est également la deuxième plus grande entreprise d’infrastructure du pays, va changer beaucoup de choses dans le pays et renforcer sa compétitivité régionale.


    Le nouveau pipeline va améliorer la fiabilité de l’approvisionnement en carburant pour le marché d’exportation de l’Ouganda, du Rwanda et de l’est de la République démocratique du Congo, a-t-il ajouté.


    Au fil des années, le Kénya a perdu son avantage concurrentiel et sa part de marché dans la région en raison du temps nécessaire pour livrer les produits par route et de la capacité de l’ancien oléoduc qui ne cessait de tomber en panne.


    Selon M. Sang, «le pipeline éliminera environ 700 camions par jour, protégeant ainsi contre la dégradation des routes et la pollution de l’environnement résultant de la poursuite du transport de produits par camion».


    Il assurera un transport soutenu, fiable et efficace des produits pétroliers dans la région et répondra à la demande dans les 30 prochaines années, avec un débit installé pour la première phase de près d’un million de litres/heure, 1,9 million de litres/heure pour la seconde phase en 2023 et quelque 2,6 millions de litres/heure pour la troisième phase en 2044.



    JK/afm/fss/te/APA

    Réagir à cet article