Maroc-Monde-Villes

La culture et les arts sont partie intégrante de la ville intelligente (sociologue marocain)

APA-Casablanca (Maroc)-Envoyé spécial Edouard Touré-

Le sociologue marocain, Nourédine Ayouch, a mis en garde, jeudi à Casablanca, contre l’érection d’une ville intelligente d’où sont exclus la culture et les arts.

"La place de la culture et des arts est fondamentale dans une ville intelligente", a dit Nourédine Ayouch dans un entretien avec APA en marge de l'édition 2017 de Smart City Expo Casablanca dont le thème est "Ville par tous".

Dans l'avènement d'une ville intelligente, le sociologue Ayouch, par ailleurs président de la Fondation des arts vivants, a estimé que s'il n'y avait  pas une place pour la culture et les arts, "on passe à côté de la plaque".

"Attention! Attention! Si dans une ville intelligente il n'y a pas d'arts, des espaces dédiés à la culture, au théâtre, aux différents patrimoines culturels, c'est un échec. La ville intelligente doit faire revivre le passé. Les nouvelles technologies qui sont à la base d'une ville intelligente ne doivent pas faire oublier l'humain et la culture", a-t-il indiqué.

Selon lui, les nouvelles technologies doivent aider à situer l'emplacement et les conditions d'accès aux arts, aux infrastructures culturelles, et non les remplacer.


TE/cat/APA

Réagir à cet article