Côte d’Ivoire-Presse-Revue

La presse ivoirienne commente le dialogue politique sur la réforme de la CEI

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national font le compte rendu de la reprise des discussions entre le gouvernement et l’opposition autour de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Discussions sur la réforme de la CEI : « l’opposition boycotte la rencontre », renseigne Le Temps. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et ses nouveaux alliés « fuient » le débat, précise Le Jour Plus. Ce qui fait dire à Soir Info que la situation politique  est « tendue » après le refus du PDCI, du camp Gbagbo, de LIDER (Liberté et Démocratie pour la République) ainsi que 23 autres partis de l’opposition de rencontrer le Premier ministre (PM) Amadou Gon Coulibaly.  

Pour Le Nouveau Réveil « les vrais partis de l’opposition » boycottent le gouvernement, et posent des préalables et exigences, en parlant du PDCI et de ses nouveaux alliés. « L’opposition en colère, menace » après le refus du régime de reformer la CEI, placarde à ce sujet LG Infos, quand Le Quotidien d’Abidjan croit savoir pourquoi Gbagbo et Bédié disent « niet à une CEI +wouya-wouya+ (sans valeur) ».

 Reprise du dialogue sur la CEI, hier : des partis d’opposition boycottent et expliquent : « le pouvoir veut faire un passage en force (…) Nous n’acceptons pas cette mascarade », reprend L’Inter à son tour.  

« Leur absence n’entache pas le processus (…) Les contradictions peuvent trouver des points de convergence », rétorque le PM Gon Coulibaly dans les colonnes du même journal.  

« Nous avons tous les instruments pour faire des propositions concrètes », poursuit-il en couverture de Le Patriote avant de faire observer dans Le Jour Plus qu’ « il n’y a pas de commission électorale qui constitue une norme, chaque pays développe son modèle ».  

Générations Nouvelles, qui constate un blocage « total » de la réforme de la CEI, pense qu’une « grave menace » pèse sur la présidentielle de 2020, là où sur le même sujet, L’Expression estime que « Gouvernement et opposition sont tombés d’accord » après leurs 10 rencontres sur cette question de la réforme de la CEI.

CK/hs/ls/APA

Réagir à cet article