Egypte-ITFC-Economie

L’ITFC octroie un prêt de 1,1 milliard de dollars pour financer les importations des produits de première nécessité

APA-Le Caire (Egypte)

La Société islamique de financement du commerce (ITFC), un organisme de la Conférence islamique, a octroyé, mercredi, un prêt de 1,1 milliard pour financer, durant l'année 2020, les importations des produits de première nécessité tels le pétrole et le gaz, mais également les produits de base comme le blé, le riz, l'huile et le sucre.

Ce prêt s’inscrit dans le cadre  de l’accord-cadre signé entre le ministère égyptien de l’investissement et de la coopération internationale et l’ITFC pour financer le commerce en Egypte pour 3 milliards de dollars.

Ce fonds de 1,1 milliard de dollars assure la garantie de la disponibilité du financement et permet d'éviter toute rupture dans la chaîne d'approvisionnement.

L'Egypte, avec ses 100 millions d'habitants est l'un des plus gros importateurs de céréales dans le monde, denrée à laquelle sont consacrés 1,5 milliard de dollars chaque année.

Le pays est également déficitaire en produits pétroliers, ce qui l'avait poussé à signer en 2016 un contrat portant sur 23 milliards de dollars avec la Saudi Aramco, la compagnie saoudienne, à raison de 700.000 tonnes de brut par mois, à des conditions financières avantageuses.

HA/APA

Réagir à cet article