à l'instant

    • Casablanca accueille le 2e Forum PPP Afrique

      APA-Rabat (Maroc) — La deuxième édition du Forum Partenariats Public Privé (PPP) Afrique se tiendra les 12 et 13 novembre prochain à Casablanca sous le thème « Promouvoir l’agriculture et les technolo...

    • Guinée : un ex-ministre de Condé lance son parti politique

      APA-Conakry (Guinée) De notre correspondant : Sadjo Diallo — Me Abdoul Kabèlè Camara, ex-ministre de la Sécurité du régime d’Alpha condé (limogé il ya quatre mois), a lancé mercredi à Conakry, son parti politique dénommé le Rassemblement gui...

    • TNT : le non-paiement des redevances inquiète au Burkina

      APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini — Le non-paiement des redevances relatives à la Télévision numérique terrestre (TNT) au Burkina inquiète des acteurs du domaine, dont le ministère de la Communication et la Société b...

    Ethiopie-USA-Diplomatie

    L’UA exige des excuses de Trump pour ses propos injurieux

    APA - Addis-Abeba (Ethiopie)

    L’Union africaine (UA) a exigé des excuses de la part du président américain Donald Trump au sujet des propos qui lui sont attribuées, et dans lesquels il qualifie Haïti et l’Afrique de "pays de merde".

    Dans une déclaration  exprimant la consternation de ses membres, l’UA a déclaré vendredi que Trump devrait respecter le partenariat stratégique liant l’Amerique à  l’Afrique et retirer sa déclaration qui a incité plusieurs gouvernements africains à convoquer les ambassadeurs américains en poste dans certaines capitales pour exprimer leur indignation.

    L’organisation panafricaine croit que la déclaration de Trump est le fruit d’une "énorme incompréhension du continent africain et de son peuple".

    "Il y a un sérieux besoin de dialogue entre l’administration américaine et les pays africains", a-t-elle ajouté.

    Trump a provoqué la consternation à l’échelle internationale après que le Washington Post l’a cité en ces termes: "Pourquoi tous ces gens en provenance de pays de merde viennent-ils ici?"

    Trump, qui aime passer d’une controverse à une autre, s’est depuis distancé du terme "pays de merde", indiquant que "ce n’était pas le terme utilisé".

    WN/as/fss/of/APA

    Réagir à cet article