Niger-Terrorisme

Niger : plus de 200 terroristes tués dans la région de Diffa

APA-Niamey (Niger) De notre correspondant : Assane Seydou

Plus de 200 terroristes ont été mis hors d’état de nuire et 87 autres neutralisés au cours d’une vaste opération de ratissage menée le 28 décembre dernier le long de la rivière Komadougou et sur les îles du Lac Tchad (région de Diffa) par les Forces de défense et de sécurité nigériennes (FDS), a appris APA jeudi auprès du ministère de la Défense Nationale.

« Les 200 terroristes ont été mis hors d’état de nuire par des frappes aériennes et les 87 autres ont été neutralisés par des troupes au sol », explique le ministère de la Défense dans un communiqué de presse, précisant qu’aucune perte n’a été enregistrée du côté des FDS, tandis que du point de vue matériel, 8 pirogues ont été détruites et une importante quantité de matériels et autres produits divers ont été récupérés, notamment 3 véhicules de la FORACO volés le 22 novembre à Toumour (une localité de la région).

En outre, des téléphones portables, des mitrailleuses, des lance-roquettes RPG7 et plusieurs armes individuelles de type AK47 ont été également récupérés avec 2000 cartouches de tous calibres.

Notre source ajoute qu’un lot de produits pharmaceutiques, dont des psychotropes ont aussi été récupérés.

Cette opération d’envergure intervient alors que la région de Diffa connaît un regain d’attaques d’éléments de Boko Haram.

Interpellé récemment à l’Assemblée nationale sur la question, le ministre de la Défense, Kalla Moutari avait exprimé sa crainte de voir se multiplier les attaques de Boko Haram au Niger à partir de janvier, une période correspondant, selon lui, au début de la décrue des eaux de la Komadougou qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria.



SA/te/APA

Réagir à cet article