Congo-Pluies-Dégâts

Pluies au Congo : trois départements en état de catastrophe naturelle

APA-Brazzaville (Congo) De notre correspondant : Léon Charles Moukouri –

Les trois départements du Congo de la Likouala, la Cuvette et des Plateaux ont été déclarés en état de catastrophe naturelle et d’urgence humanitaire suite à des pluies diluviennes ayant fait dans ces localités « plusieurs pertes en vies humaines et près de 50.000 personnes en détresse », rapporte le communiqué du Conseil des ministres dont APA a reçu copie jeudi.

Lors de la réunion du gouvernement tenu mercredi à Brazzavile, le Premier ministre, Clément Mouamba a, souligne le communiqué, informé que « le pays connaît depuis quelques semaines des pluies diluviennes (qui) ont entraîné des inondations, notamment dans les localités situées le long du fleuve Congo ».

« Ces inondations ont occasionné des pertes en vies humaines ainsi que des dégâts matériels importants, notamment la destruction d’habitations, l’inondation et l’effondrement de certaines infrastructures publiques (écoles, centres de santé, etc.), d’énormes pertes de moyens de subsistance des populations (plantations, bétail, volailles, réserves alimentaires) et, enfin, la recrudescence de certaines maladies hydriques », a déploré M. Mouamba cité par  communiqué.

Compte tenu de l’ampleur de la situation, précise le gouvernement, les éléments techniques laissent craindre encore la poursuite des inondations dans les prochaines semaines même si « le ministère en charge de l’action humanitaire suit cette situation en temps réel ».

Le Premier ministre a indiqué également avoir alerté, par une correspondance datée du 19 novembre 2019, la coordinatrice du système des Nations unies au Congo.

Selon les données collectées par le gouvernement, «environ cinquante mille personnes, qui se trouvent dans les localités les plus impactées, à savoir celles situées le long du fleuve Congo, sont en état de détresse ».

Toutefois, « le Conseil des ministres prend note avec émotion de cette situation, marque sa compassion pour les familles éprouvées et en détresse », invitant « les différents services de l’Etat à poursuivre leur mission d’aide et d’assistance aux populations concernées ».


LCM/odl/cat/APA

Réagir à cet article