Centrafrique-Humanitaire

RCA : 430,7 millions de dollars nécessaires pour les actions humanitaires en 2019

APA-Bangui (Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoukpé

Pour prendre en charge les besoins des personnes les plus vulnérables, le Gouvernement centrafricain et l’Equipe humanitaire pays ont procédé, lundi à Bangui, au lancement officiel du Plan de réponse humanitaire (PRH) 2019, d’un montant de 430,7 millions de dollars US.

Cette année, le PRH ambitionne d’atteindre 1,7 million de Centrafricains et Centrafricaines en extrême vulnérabilité, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies en Centrafrique(OCHA).

Organisé autour de trois objectifs stratégiques, ce plan vise à sauver des vies, à renforcer la protection des populations affectées et à préserver la dignité humaine, tout en favorisant l’accès aux services essentiels, explique OCHA dans un document remis à la presse.

La République centrafricaine continue de traverser une crise humanitaire complexe et profonde. Un Centrafricain sur quatre est soit déplacé interne soit réfugié. Le nombre de personnes ayant besoin d’aide et de protection est passé de 2,5 millions à 2,9 millions, dont 1,9 million ont besoin d’une assistance aiguë et immédiate, soit une augmentation de 16% par rapport à l’année 2018, indique OCHA.

La Coordonnatrice Humanitaire pour la République centrafricaine, Mme Najat Rochdi a souligné le dévouement, le courage et la détermination des acteurs humanitaires dans leur mission afin de redonner espoir aux enfants, aux femmes et aux hommes affectés.

« En 2019, nous ne pourrons pas nous contenter de maintenir nos efforts, nous devrons les intensifier si nous voulons éviter le pire. C’est pour cela que j’appelle les bailleurs à ne pas oublier la Centrafrique et à nous aider à mobiliser les fonds nécessaires pour consolider les acquis des années précédentes et soutenir l’action humanitaire », a déclaré Mme Najat Rochdi.

Ce lancement du Plan de Réponse Humanitaire (PRH) intervient dans un contexte marqué par la détérioration de la situation sécuritaire, avec une hausse d’attaques contre les civils et les travailleurs humanitaires. Plus de 1 000 incidents ont été répertoriés en 2018 et le nombre d'incidents contre des acteurs humanitaires a augmenté de manière alarmante de 337 en 2017 à 396 incidents en 2018, selon le Bureau humanitaire des Nations Unies.

Les bailleurs de fonds ont 253,9 millions de dollars américains en 2018, ce qui a permis d’aider plus de 900 000 personnes dans le cadre du Plan de réponse humanitaire en RCA.



BB/te/APA

Réagir à cet article