Côte d’Ivoire-Société-Sécurité routière

Sécurité routière: la JCI vole au secours de la plus grande commune de Côte d'Ivoire

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

A travers les orientations contenues dans son programme d’activité 2019, la Jeune Chambre Internationale (JCI) Yopougon veut contribuer à la réduction des accidents de la circulation routière dans cette commune (Ouest d'Abidjan), où, un dernier bilan publié par la 4è compagnie du groupement des sapeurs-pompiers militaires basé dans cette cité fait état de 4 277 interventions pour 145 décès lors de l’année 2018.

L’information a été donnée, samedi, par le président de la JCI  Yopougon, Oumar Traoré à l’occasion de la rentrée solennelle 2019 de  cette communauté du district d’Abidjan.

Dans  une note d’information transmise, lundi soir, à APA, le président  Traoré brosse les grandes orientations de sa mandature 2019 dont l’un  des plus grands volets sera accordé aux actions communautaires à travers  des stages d’initiation au secourisme et à des campagnes de  sensibilisation sur la sécurité routière. 

«  Nous allons initier des formations sur les gestes élémentaires de survie  pour permettre aux usagers de mesurer l’importance et la fragilité de  la vie humaine », explique Oumar Traoré dans le texte, ajoutant que ces  séances de formation inciteront les usagers de la route à un changement  de comportement et de mentalité sur nos routes, avec l’objectif d’une  amélioration de la sécurité routière au niveau de la commune de Yopougon  ».

Pour la réussite de cette tache, la JCI  Yopougon entend solliciter l’expertise du GSPM, poursuit M. Traoré,  soulignant que c’est d’ailleurs à ce titre que le GSPM a été invité à  animer la conférence inaugurale de la rentrée solennelle de la JCI  Yopougon sous le thème : « Contribution du GSPM à l’amélioration de la  sécurité routière en Côte d’Ivoire ».  

Toujours  selon cette note, la pose de panneau de signalisation aux abords des  écoles, en vue de promouvoir la sensibilisation à la sécurité routière  dans le périmètre des établissements scolaires, figure en bonne place  dans l’agenda du président Traoré et de son équipe.                  

En  Côte d'Ivoire, l'année 2018 s'est achevée avec un total de 19 968  interventions du GSPM dans le pays dont 12 974 accidents de la  circulation (représentant 64,97% des interventions). Quelque 27 164  victimes ont été enregistrées dont 837 décès. 

CK/hs/ls/APA

Réagir à cet article