Mauritanie-Agriculture-Commercialisation

Une société mauritanienne de dattes en phase de commercialisation

APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondent : Mohamed Moctar

La Société Toumour Mauritania (STM) basée à Atar (400 kilomètres au nord de Nouakchott), haut lieu de palmiers dattiers en Mauritanie, a lancé ses opérations de commercialisation, a-t-on appris mardi dans cette ville.

D’un capital de 160.529.640 ouguiyas MRU (4,4 millions de dollars US), la STM exploite d’excellentes variétés de dattes et de légumes fraiches cultivées en Adrar (région d’Atar).

Elle dispose également d’une usine d’emballage de dattes mûres installée sur une superficie de 2.674 mètres carrés et dotée de chambres de congélation de dattes fraiches, avec une capacité annuelle de 500 tonnes. Cette société s’inscrit dans le cadre des efforts visant à développer les industries alimentaires, d’une manière générale, et la promotion de la filière des dattes en particulier, a souligné le secrétaire général du ministère du Développement rural mauritanien, Ahmedou Ould Bouh.

Ce dernier a ajouté que la STM a offert d’importantes opportunités économiques et sociales au plan local et national, notamment avec l’achat des dattes pendant la période de cueillette, l’emploi de la main d’œuvre locale, surtout féminine, et la conservation des dattes en fonction des normes internationalement reconnues durant toute l’année.

Ould Bouh a expliqué que la nouvelle société contribue grandement au renforcement de la compétitivité du produit face à la concurrence des dattes importées de l’extérieur, sans parler de son rôle dans la formation des compétences nationales en matière de valorisation des produits agricoles afin d’impulser l'émergence des initiatives privées. La quasi-totalité des dattes conservées consommées en Mauritanie sont importées de l’étranger, surtout de la Tunisie et de l’Algérie.


 

MOO/cd/te/APA

Réagir à cet article