Côte d’Ivoire-Religion

A Port-Bouët, des imams et prêtres prient pour le repos de l’âme de Gon Coulibaly

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

Le gouvernement ivoirien a décidé d’un nouveau report des dates limites de paiement des factures d'électricité en vue de soutenir les ménages et les clients professionnels face à la pandémie de la Covid-19.

Ces moments de prière à la mémoire du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé le 08 juillet 2020 des suites d’un malaise cardiaque après un Conseil des ministres, ont été organisés par le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé.

A la Grande mosquée, la communauté musulmane a prié dans la soirée  de vendredi, pour le repos de l’âme de l’illustre disparu, lors d’une séance de prières dirigée par Diomandé Farouk, l’imam principal et président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d'Ivoire (Cosim) section Port-Bouët. 

Au terme de la prière inspirée par des passages du coran, M. Cissé, par ailleurs coordonnateur régional du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le parti au pouvoir à  Port-Bouët, a expliqué que cet instant avait pour objectif de recommander l’âme du défunt au Tout-Puissant afin qu’il l’accueille dans son paradis.

Le dimanche 26 juillet 2020, une prière officiée par le Père Jean Bonzo Kouassi, vicaire général du diocèse de Grand Bassam, a été faite pour le repos de l’âme du Premier ministre défunt et à l’endroit de sa famille afin que le Seigneur les console. 

M. Abdourahmane Cissé a pris part à la célébration eucharistique à la mémoire du défunt, à la paroisse Sainte Anne de Port-Bouët. Le ministre du Pétrole est un « fils » de la commune, ce qui explique le choix de cette cité pour ces prières à la mémoire de M. Gon Coulibaly, décédé à l’âge de 61 ans.

L'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, avait été désigné le 12 mars 2020 comme candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) pour l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

AP/ls/APA

Réagir à cet article