Côte d’Ivoire-Santé-Société

Covid-19: des consommateurs en campagne à Abidjan contre des «prix anarchiques»

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

Des acteurs d’organisations de consommateurs ont lancé, vendredi dans des gares routières et marchés d’Abidjan, une campagne de sensibilisation en vue de l’adoption des gestes barrières pour éviter la propagation du coronavirus (Covid-19) et lutter contre les «prix anarchiques» des produits d’hygiène et des denrées alimentaires.

La campagne,  selon Soumahoro Nfaly, président de la Coalition des organisations de consommateurs de Côte d’Ivoire (CNOC-CI, SOS vie chère), cette campagne dans les gares routières et marchés, est lancée ce jour jusqu'à ce que la pandémie du Covid-19 soit maîtrisée.

« Nous avons commencé à Abidjan ce matin et nous allons étendre cela aux autres communes », a dit M. Soumahoro Nfaly, déplorant « l’inconscience même des usagers » dont la plupart « n’est pas encore conscient du danger qui nous guette ».  

Il a fait savoir que sept fabricants de produits de gels à mains ont « arrêté avec le ministère du Commerce le prix usine jusqu’au consommateur final » selon la quantité, indiquant que la liste de ces entreprises seront collées devant les magasins afin de donner aux consommateurs les prix agréés.

« Maintenant, si nous voyons un magasin qui ne respecte pas les prix officiels, nous alertons immédiatement les agents assermentés au ministère du Commerce pour sévir pour que cela serve d’exemple aux commerçants véreux », a-t-il prévenu. 

Concernant la pratique des prix du gel hydro-alcoolique, «c’est le désordre total » et des produits gels contrefaits sont sur le marché déjà, ce qui peut être dangereux pour la santé, a fait observer M. Soumahoro Nfaly.

« Nous sommes en train de mener les enquêtes afin que tous ces produits contrefaits soient retirés du marché », a-t-il poursuivi. En tant que membre de la société civile, l’organisation veut jouer son rôle sur le terrain afin que les populations et entités commerciales adoptent les gestes barrières.  

Dans les gares routières, la coalition des consommateurs sillonne les magasins pour voir si les mesures sont respectées. M. Nfaly a dit avoir rappelé à l’ordre un « Gbaka », un mini car de transport en commun, qui a dû embarquer 12 personnes après avoir pris 16 passagers au détriment des consignes. 

Les gens, poursuivra-t-il, souhaitent qu'on mette gratuitement les gels hydro-alcooliques à leur disposition, et que des cache-nez soient réglementés et vendus à 100 Fcfa dans les pharmacies à défaut de les distribuer gratuitement.

La Côte d'Ivoire a enregistré jeudi 16 nouveaux cas de Coronavirus  (Covid-19), portant à 96 le nombre de cas confirmés dont trois déclarés guéris, selon le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Aka Aouélé.  

 

AP/ls/APA

Réagir à cet article