Maroc-Covid-19

Covid-19 : Ruée des Marocains vers les masques de protection

APA-Rabat (Maroc)

Par Hicham Alaoui Juste après la décision des autorités gouvernementales marocaines d’imposer le port des masques de protection pour l'ensemble de la population lors des sorties hors-domicile, sous peine de lourdes sanctions, les Marocains ont pris d’assaut les grandes surfaces, les petits commerces et les pharmacies pour se procurer ce produit.

Si le port du masque a été dans un premier temps seulement conseillé par les autorités, aujourd’hui la donne a changé avec l’évolution rapide du nombre de cas confirmés d'infection au coronavirus (COVID-19) par jour.

Au Maroc, le bilan officiel fait état de plus de 1184 cas, sont 90 décès et 93 cas guéris.

Pour répondre à la forte demande du public en ses masques de protection, les autorités ont mobilisé un ensemble d’industriels nationaux pour l’approvisionnement du marché national précisant que leur prix de vente est raisonnable et fixé à 80 centimes l’unité et ce avec le soutien du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19.

Aussi, le ministre marocain du commerce, de l’industrie et de l’économie numérique et verte, Moulay Hafid Elalamy a annoncé mardi que 5 millions de masques de protection ont été distribuées sur les points de vente dans toutes les villes du Royaume, en tant que mesure pour juguler la propagation du Covid-19.

« Un total de 5 millions masques a été distribué sur l’ensemble des points de vente eu nombre de 66.000 », a-t-il dit lors de son passage à la première chaine de télévision marocaine, ajoutant que le Maroc va produire 3 millions de masques de protection par jour.

Et le ministre d’assurer que « tous les points seront dotés de masques de protection », annonçant que  le Maroc va exporter les masques de pays voisins et riverains qui souffrent de manque de ce produit.

Toutefois, la situation sur le marché est autre. Les grandes surfaces ont rapidement épuisé leurs stocks et d'autres n'ont carrément pas été livrés. La situation a créé un vent de panique chez les populations qui cherchent les masques désespérément.

APA a fait une tournée ce mardi dans la ville de Salé (7 km de Rabat) et s’est arrêté sur cette pénurie. Interrogé sur ce manque de masques sur le marché marocain, plusieurs citoyens ont exprimé leur mécontentement quant à l’indisponibilité des maques.

Pour Halima, femme au foyer, trouver un masque de protection pour suivre les consignes du gouvernement, est devenu impossible chez plusieurs points de vente, ajoutant que les autorités ont rassuré les citoyens quant la disponibilité de ce produit sur marché, mais rien n’en était.

Mohammed, enseignant de son état, a attribué cette situation à la forte demande en ce premier jour où le port des masques est devenu obligatoire, soulignant que durant les prochains jours, les masques seront disponibles en grande quantité.

Selon le ministre du commerce et de l’industrie, toute la capacité de production des masques de protection, qui est de 2,5 millions unités /jour et qui va monter à 3,3 millions/jour est exclusivement est réservée aux commerces, GMS et autres points de vente.

« Dans une démarche anticipative, le ministère a veillé depuis le début de la crise sanitaire à sécuriser les différents équipements de protection notamment les masques. Nous avons développé une capacité de production locale. Ce capacitaire est une prouesse en ces temps de crise où les masques sont un produit rare au niveau mondial. Nous voyons qu'il y a même des pratiques déloyales de la part de certains pays. Il y a eu des détournements de cargaisons de masques », a relevé le ministre dans une déclaration au site électronique +Médias 24+.

Pour ce qui est de la question centrale de la distribution et de la livraison des masques, le ministère a assuré que « la couverture géographique se fera de façon graduelle et progressive. Nous venons d'entamer la distribution ».

L'objectif du ministère est de faire en sorte que les masques soient disponibles même dans les commerces de quartiers. « Il faut que les gens soient rassurés, les masques sont disponibles car le Maroc a sécurisé sa production », a-t-il insisté.

Pour rappel, le ministère de la santé a annoncé une série de conseils et d'indications destinés aux citoyens pour une utilisation efficace des masques homologués par les autorités sanitaires. 

Le ministère a recommandé, dans communiqué rendu public mardi, plusieurs étapes essentielles pour une bonne utilisation des masques de protection, portant en premier lieu, sur le lavage des mains avec de l'eau et du savon ou avec du gel hydroalcoolique. 

Le ministère préconise également de bien s'assurer que le masque utilisé n'est pas perforé et bien couvrir le nez et la bouche en s'assurant qu'il n'y pas d'espace entre le visage et le masque.

Il faut veiller à ce que les plis ou la partie colorée (selon le modèle) soient à l'extérieur, indique le communiqué, ajoutant qu"il faut également pincer la barrette nasale pour ajuster le masque au niveau du nez et abaisser le bas du masque sous le menton. 

Le ministère insiste sur le fait de ne plus toucher le masque avec les mains une fois qu'il a été mis sur le visage et de se laver les mains avec du savon et de l'eau ou bien avec du gel hydroalcoolique, si on l'a touché. 

Après son utilisation, le masque doit être enlevé par les élastiques en veillant à ne pas toucher la surface externe et ensuite le jeter dans la poubelle, poursuit le communiqué. Une fois le masque enlevé, les mains doivent être encore une fois lavées avec de l'eau et du savon ou bien avec du gel hydroalcoolique.

Par ailleurs, le ministère de tutelle a appelé l'ensemble des citoyens à se conformer de manière continue et responsable aux procédures du confinement sanitaire et à prendre des mesures préventives pour ne pas propager ou contracter ce virus, et ce en restant chez soi et en ne sortant qu'en cas de grande nécessité.

HA/APA

Réagir à cet article