Ghana-Sécurité-Divers

Ghana : arrestation de trois présumés convoyeurs d'armes de guerre

APA-Walewale (Ghana)

Trois hommes ont été arrêtés pour leur implication présumée dans l’envoi de 59 fusils d’assaut AK-47 d’Accra à Walewale, dans la région du Nord-Est du Ghana.

Selon des informations rapportées lundi par Joy Fm, les suspects ont été arrêtés ce week-end à Nsakina, près d’Ablekuma, dans la région du Grand Accra.

La source ajoute que les suspects font partie d’un important réseau de groupes qui achètent des armes et les envoient au nord du Ghana.


Les opérations de ces groupes ont été découvertes par le personnel de l’unité de lutte contre le terrorisme de la police du Ghana, à la suite de plusieurs semaines de collecte de renseignements et de surveillance.


Des éléments de la brigade des opérations, lourdement armés, au nombre de 10, assiégeaient une maison dans la communauté, tandis que des hommes négociaient la vente d’un fusil d’assaut AK-47.


Le directeur des opérations du commandement de la police de la région d’Accra, ACP Kwesi Ofori, a confirmé l’opération, affirmant que les enquêteurs gardaient l’esprit ouvert et suivraient toutes les pistes crédibles pour faire tomber le réseau.


La brigade antiterroriste a initialement arrêté quatre personnes, mais se concentre maintenant sur deux autres personnes, qui seraient des membres clés d’un très dangereux syndicat de passeurs d’armes.


Les membres du syndicat ont déjà acheté et envoyé 59 fusils AK-47 à Walewale, une région du pays qui a connu de violents conflits par le passé et qui ont fait de nombreux morts et causé la destruction de biens.


En attendant, la police a refusé de donner les noms des suspects, des enquêtes étant toujours en cours.



DAP/GIK/fss/te/APA

Réagir à cet article