Sénégal-Presse-Revue

Khalifa Sall et d’autres sujets se côtoient à la Une des quotidiens sénégalais

APA (Dakar) Par Abdourahmane Diallo

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA traitent de divers sujets dont la restriction des conditions de visites de l’ancien maire de Dakar détenu à la prison de Rebeuss (Dakar).

« Les conditions de visite à Khalifa Sall corsées à Rebeuss » barre à sa Une Vox Populi avant de préciser en sous-titre que « Le coordonnateur des Juges d’application des peines qui a pris la note de service prévient qu’« aucune dérogation n’est admise ».

Le même journal donne la parole au porte-parole de Khalifa Sall qui, fustigeant cette décision, se défoule sur le ministre de la Justice « Si votre nomination était liée à l’entreprise de liquidation de Khalifa Ababacar Sall, alors là, vous méritez des félicitations ».

Toute demande de visite à Khalifa Sall devra désormais remplir les conditions suivantes : faire une demande adressée au Coordonnateur des Juges de l’application des peines, préciser l’objet de la visite et se présenter physiquement.

Dans un entretien accordé au journal Le Quotidien, le chef de Cabinet du président de la République, Moustapha Diakhaté estime qu’« il faut laisser Khalifa et Karim subir leur peine » balayant ainsi toute idée de mise en liberté de l’ancien édile de Dakar et un retour en exil du fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade.

Et M. Diakhaté va même plus loin en soutenant qu’« il faut supprimer la grâce présidentielle, l’amnistie et la possibilité pour le président de dissoudre l’Assemblée » nationale.

Le quotidien L’AS s’intéresse également au cas Khalifa Sall et revient sur ces « révélations inédites d’une médiation ratée ». En effet, écrit nos confrères, l’ancien président du Sénégal, Abdou Diouf « a essayé de jouer les bons offices entre Khalifa Sall et le président Macky Sall bien avant l’emprisonnement de l’ancien maire de Dakar, avec à la clé un deal sur la table de l’actuel pensionnaire de Rebeuss ».

Selon L’AS, l’ancien secrétaire général de la francophonie voulait convaincre Khalifa Ababacar Sall de « taire ses ambitions présidentielles et soutenir en 2019 Macky Sall qui, en contrepartie, devrait lui rendre l’ascenseur en 2024 » sauf que, note L’AS, le deal « a foiré » puisque le concerné « a préféré suivre ses partisans ».

Sous le titre « Négligences coupables », le quotidien Enquête revient sur la santé bucco-dentaire et informe qu’« au Sénégal, il y a 1 dentiste pour 100 000 habitants, loins des ratios de l’OMS (1/10 000 habitants ». Dans ses colonnes, le journal informe que « 67% des Sénégalais n’ont pas accès aux soins » bucco-dentaire.

Enquête donne également la parole au chirurgien-dentiste, Dr Ibrahima Guèye qui révèle que « Le sucre est le point de départ principal des caries ».

Sur un tout autre sujet, le quotidien national Le Soleil revient l’éventualité d’une mise aux normes de la décharge de Mbeubeuss (périphérie de Dakar) et note que « les riverains (sont) favorables (mais) les récupérateurs, (eux, sont) partagés ».  



ARD/cd/APA

Réagir à cet article