Sénégal-Transport-BRT

Lancement des travaux du BRT, un projet de transport « vert »

APA-Dakar-(Sénégal) : par Oumou Khary Fall

Le projet de Bus Rapid Transit (BRT) dont les travaux ont été lancés lundi par le Président Macky Sall, s'inscrit au titre des engagements du Sénégal dans le cadre de l’Accord de Paris sur le Climat pour rendre Dakar « plus vert et plus propre ».

Ce projet « vert » a été identifié lors de la 21è conférence des Nations Unies sur le climat (COP21) à Paris, au titre des contributions du Sénégal à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l’amélioration de la qualité de l’air. 

 « Tout en favorisant entre autres le report modal de la voiture particulière voire les transports collectifs, avec le BRT, Dakar sera plus vert, plus propre, plus viable et plus attractif », a indiqué le président Macky Sall.

A terme, ce système de bus à «haut niveau de service, haute fréquence, haute capacité et moins polluant » devra « asseoir une mobilité durable » dans la capitale à travers le transport de 30 mille voyageurs au quotidien.

Le projet dont le coût est à 300 milliards de FCFA est établi sur un linéaire de 18km de Guédiawaye (banlieue) à Petersen (centre-ville).

Selon Nathan Belete, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour la République de Cabo verde, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Sénégal qui a assisté à la cérémonie de lancement des travaux, le Sénégal pourra également compter sur la contribution du fonds vert pour le climat.



OKF/Dng/APA

Réagir à cet article