Côte d’Ivoire-Culture-Social

Le ministère de la solidarité annonce la prise en charge psychologique de la mère de DJ Arafat

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le ministère ivoirien de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté assurera la prise en charge psychologique de la veuve, des enfants et de la mère de l’artiste-chanteur DJ Arafat décédé le 12 août dernier à la suite d’un accident de la circulation à Abidjan.

L’information a été portée aux concernés, mercredi soir, lors d’une présentation des condoléances de la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné à la famille éplorée.  

Exprimant sa compassion et sa solidarité dans le même élan, la ministre Mariatou Koné a fait un don de trois millions de francs CFA aux parents de l’artiste dont les obsèques devraient se tenir sur deux jours au regard du faire-part du décès.

Le 30 août 2019, il est prévu une veillée artistique jusqu'au lendemain, où aura lieu la levée du corps et l’inhumation au cimetière de Williamsville, dans le Nord d’Abidjan.

Plusieurs stars de la musique africaine que sont notamment Koffi Olomidé, Davido, Fally Ipupa, Extra Musica, Dadju sont attendues à ces obsèques du «roi» du coupé-décalé (Musique urbaine en vogue en Côte d'Ivoire), Dj Arafat.

Ange Didier Houon dit DJ Arafat a succombé le 12 août 2019 à la suite d’un accident de moto à Angré 7è Tranche à Cocody, une commune huppée dans l’Est d’Abidjan. «Daishikan» (l'un des surnoms de DJ Arafat) dépose le micro à l’âge de 33 ans et laisse des milliers de fans appelés «les chinois» inconsolables. 

LS/APA

Réagir à cet article