Côte d'Ivoire-Société

Un policier suspecté dans l’assassinat d’une élève à Dimbokro, une autopsie en cours (Ange Kessi)

APA-Abidjan ( Côte d'Ivoire)

Le corps de la jeune élève tuée par balle la semaine dernière à Dimbokro dans le Centre ivoirien qui a été transféré dans la capitale économique ivoirienne, est sur la table d'autopsie, a révélé mercredi à Abidjan, le procureur militaire Ange Kessi Kouamé, soulignant qu'un policier est suspecté dans cette affaire.

« Le corps de la jeune élève qui a été tuée par balle à Dimbokro est sur la table d'autopsie. C'est un policier qui est suspecté dans cette affaire. Mais, nous sommes encore à la phase d'enquête », a fait savoir le procureur militaire qui s'exprimait à l'occasion d'un atelier de renforcement des capacités de la société civile et des journalistes sur les innovations apportées par les codes pénaux usuels et les nouvelles lois civiles en Côte d'Ivoire.

« Le policier suspecté était en civil et a tiré la balle à trois mètres de la victime. La balle n'a pas été retrouvée et le présumé coupable a nié les faits. Donc, nous sommes obligés de procéder à l'autopsie. Nos enquêteurs sont encore sur les lieux à Dimbokro. Les enquêtes sont encore en cours», a-t-il expliqué.

Mercredi dernier, lors d'une manifestation d'élèves à Dimbokro pour  réclamer des congés anticipés de Noël, une jeune  élève en classe de seconde au lycée moderne de cette localité a été tuée par balle.

LB/ls/APA

Réagir à cet article