Congo-Presse-Revue

Le Covid-19 et ses effets collatéraux au menu de la presse congolaise

APA-Brazzaville (Congo) De notre correspondant : Léon Charles Moukouri

La presse congolaise de ce lundi traite de l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans le pays et de ses effets collatéraux.

« Le pays a enregistré dix nouveaux cas liés à la pandémie », informe Le patriote.

Il s’agit, explique cet hebdomadaire, «au total dix nouveaux cas qui ont été enregistrés du 8 au 10 avril sur 56 tests réalisés, portant ainsi le bilan à 70 cas».

Dans cette publication, le Coordonnateur technique de la riposte contre cette pandémie du Covid-19 au Congo explique que sur les 70 cas, 57 sont enregistrés à Brazzaville et 13 à Pointe-Noire.

Nos confrères parlent également des répercussions du Covid-19 sur l’économie nationale et informe qu’« intervenant le 9 avril dernier au cours d’une séance de questions d’actualité à l’assemblée nationale, le ministre de l’Economie et de l’Industrie, Gilbert Ondongo a annoncé que le taux de croissance de l’économie congolaise s’établirait à -7,3% en fin 2020».


De son côté, le quotidien Les Dépêches de Brazzaville fait écho de l’appel du port de masque obligatoire dans les marchés pour les clients et les vendeurs, lancé le 10 avril dernier par la Coordination nationale de la gestion de la pandémie du Covid-19 et fait un clin d’œil sur la mise en garde du ministre en charge de la Santé contre l’automédication pour la prise en charge d’un cas confirmé.

Le journal en ligne Vox met l’accent sur les conséquences du Covid-19 sur la société congolaise et écrit que « les mesures édictées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du Covid-19, dont le confinement ne sont pas suivies normalement parce qu’elles dévoilent la pauvreté des Congolais».

Ce journal informe aussi qu’un Arrêté du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation réduit les jours du marché à trois dans la semaine et quatre autres jours sont réservés à leur désinfection.

Au plan international, Le Patriote et Les Dépêches de Brazzaville s’alarment de la situation de la maltraitance des étudiants africains en Chine (Guangzhou).

Ces journaux renseignent « les ressortissants africains sont victimes de sévices sanitaires liés au coronavirus (Covid-19».

LCM/te/APA

Réagir à cet article