Mauritanie-Politique-Divers

Mauritanie : plus de 70 partis politiques dissous

APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation mauritanien a dissous, par arrêté, 76 partis politiques, a-t-on constaté mercredi à Nouakchott.

Cette mesure a été justifiée par l’application d’une récente loi arrachant le droit d’existence légale à toute formation politique qui n’obtient pas un score d’au moins 1% des voix dans deux scrutins municipaux successifs ou qui n’y participe pas.

Le ministère de l’Intérieur a considéré, dans sa prise de décision, les deux dernières élections municipales de 2013 et 2018.

L’arrêté en question a fourni la liste des partis dissous avec leurs scores respectifs à ces deux scrutins.

Avec cette dissolution, le nombre de partis politiques en Mauritanie passe de 103 à seulement 27.

Il s’agit d’une mesure « arbitraire », ont dénoncé beaucoup de formations politiques dissoutes, considérant qu’elle n’a pas été prise sur des critères objectifs.


MOO/te/cd/APA

Réagir à cet article