Côte d’Ivoire-Economie

Plus de 713 milliards FCFA de dividendes et d’intérêts payés par le DC/BR en 2018, (DG)

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Plus de 713 milliards de FCFA ont été payés par le Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) au titre des événements sur valeurs (ESV) en 2018 contre plus de 540 milliards de FCFA en 2017, a annoncé, mercredi à Abidjan, son Directeur général Dr Kossi Edoh Amenounvé, également patron de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Au cours d’une cérémonie de présentation du bilan 2018 et des perspectives 2019 de la BRVM et du DC/BR, Dr Amenounvé a annoncé qu’en 2018, le Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) a payé au total 713,257 milliards FCFA pour les événements sur valeurs (ESV) contre 540, 234 milliards FCFA en 2017, soit une progression de 32, 03%.

Au titre du remboursement d’obligations non cotées 26,78 milliards FCFA (4%) ont été payés, tandis que le remboursement d’obligations cotées se chiffre à 364,92 milliards FCFA  (51%).

S’agissant des intérêts sur les obligations non cotées, ils se sont élevés à 15,29 milliards FCFA (2%), quand les intérêts sur les obligations cotées ont été chiffrés à 195,97 milliards FCFA et 110,29 milliards FCFA ont été payés pour les dividendes.  

« 2018 a été une année difficile pour les indices BRVM » avec notamment la « baisse du marché des actions de la BRVM», a estimé le Directeur général de cette bourse. Selon Dr Kossi Edoh Amenounvé, cette baisse est due à des raisons internationales.

Il s’agit entre autres de la tension sur le commerce international imposé par les Etats-Unis, les incertitudes sur la politique monétaire des banques centrales, les craintes sur certains pays émergents ainsi que celles entourant certaines banques systémiques, le shutdown (paralysie partielle de l’administration des Etats-Unis).

Par ailleurs, Dr Kossi Edoh Amenounvé, a rassuré que «la BRVM est en train de gagner la bataille de la liquidité».

 Pour les perspectives 2019 de la BRVM et du DC/BR, il a annoncé l’incitation des grandes entreprises publiques et privées à se faire coter à la BRVM ainsi que l’incitation des Petites et moyennes entreprises (PME) à se faire coter sur le troisième compartiment.

Dr Amenounvé a annoncé également la poursuite de la promotion sous régionale et internationale (road-shows), le renforcement du mécanisme de surveillance des transactions pour préserver l’équité du marché et l’élaboration d’un code de gouvernance pour les sociétés cotées.

La mise en place d’une plateforme de gestion des marchés primaires, la digitalisation des processus-métiers du DC/BR de même que la mise en place de  l’institut BRVM Academy, sont également prévues au cours de cette année.  

Cette cérémonie a été également marquée par la distinction de cinq organes de presse pour leur disponibilité et constante contribution à la diffusion de l'information boursière dans l'UEMOAc. Il s’agit de l’Agence presse africaine (APAnews), du site abidjan.net, de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), de fratmat.info et de la chaîne de télévision Business 24.

LS/APA

Réagir à cet article