à l'instant

    • L’Africa Banking Forum pour une inclusion financière en Afrique

      APA-Douala (Cameroun) De notre correspondant : Mbog Achille — Les participants à la 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) qui se tient depuis jeudi à Douala à l’initiative de l’organisme marocain i-conférences, ont plaidé pour une inclu...

    • Sonorité locale, le Podha fait fureur en Guinée

      APA-Conakry (Guinée) — Le « Podha » est un genre musical local qui fait sensation en Guinée depuis fin 2009. Inspirée du folklore du Foutah Djallon, une des quatre régions de la Guinée, la rythmique est...

    • Football : Emmanuel Adebayor quitte Istanbul Başakşehir

      APA-Lomé (Togo) De notre correspondant : Nephthali Messanh Ledy — L’attaquant togolais Emmanuel Adebayor (1m90 pour 75 kg) a annoncé ce jeudi sur sa page officielle Facebook, son départ d’Istanbul Başakşehir (Turquie) à un an du terme de son cont...

    Burkina Faso-Festival

    Burkina : la problématique migratoire au menu du festival ‘’Dialogue de corps’’

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini

    La 12e édition du festival de danse contemporaine ‘’Dialogue de corps’’ se déroule à Ouagadougou du 15 au 22 décembre 2018, autour de la problématique de la migration, a-t-on appis dimanche auprès des organisateurs.

    Selon un communiqué de presse du Centre de développement chorégraphique (CDC) la Termitière, organisateur de la manifestation, le thème retenu est : «Territoires et imaginaires».


    «Par cette réflexion, nous voulons exprimer un état du monde et dire comment la danse contemporaine peut aiguiser le regard, éveiller les esprits et engager un mouvement personnel et collectif qui se doit de rester la force vive en chacun de nous», a expliqué le directeur artistique du festival, Salia Sanou.


    Plusieurs activités sont au programme de la 12e édition du festival Dialogue du corps. Il s’agit de spectacles de danse, de table-rondes autour de la thématique du festival, d’expositions et de marché des arts chorégraphiques. 


    Les différentes activités vont se dérouler essentiellement sur le site du CDC-La Termitière, au jardin de la musique Reem-Doogo et à la Place de la femme de Ouagadougou. 

    Initié en 1997 par les chorégraphes Salia Sanou et Seydou Boro, le festival de danse contemporaine ‘’Dialogues de corps’’ constitue, de nos jours, un des rendez-vous incontournables de la création chorégraphique en Afrique.



    ALK/te/APA

    Réagir à cet article