Côte d'Ivoire-Statistiques

Concertation à Abidjan de la communauté statistique pour un meilleur suivi des ODD

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

La communauté statistique ivoirienne a entamé lundi à Abidjan, une concertation en vue de produire des données statistiques de qualité pour un meilleur suivi des Objectifs de développement durable ( ODD) dans le pays.

Ces réflexions ouvertes à la faveur de la journée de suivi des objectifs de développement durable initiée par le ministère de l'Europe et des affaires étrangères, s'inscrivent dans le cadre du Projet d'appui au suivi des objectifs de développement durable en Afrique (SODDA).

L'objectif global de ce projet est d'encourager la communauté statistique d'Afrique francophone à développer une réflexion intégrée sur les indicateurs de suivi des ODD à valoriser dans un cadre continental.

Cette activité est organisée dans le cadre de la célébration de la Journée africaine de la statistique par l'Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée (ENSEA) d'Abidjan, en collaboration avec Afristat  et Expertise-France, autour du thème, « des statistiques officielles de qualité pour une bonne prise en compte des ODD en Afrique ».

Selon Fassassi Raïmi, qui représentait le directeur général de l’ENSEA à l'ouverture de ces assises,  ces réflexions permettront aux pays africains  de renforcer leurs capacités institutionnelles de manière à produire des indicateurs qui vont leur permettre de voir  les avancées faits en matière d'ODD.

 « C'est pourquoi,  ils (les européens) ont choisi de venir dans les écoles africaines de statistiques pour sensibiliser les étudiants pour qu'ils s'intéressent à la chose parce que c'est nous qui devons mener la réflexion», a estimé M. Fassassi Raïmi qui est enseignant-chercheur au sein de cet établissement supérieur.

Selon lui, des « statistiques officielles de qualités sont fondamentales» parce qu'elles engagent la vie de toute une nation. « Quand on a des statistiques de qualité, on sait où on va, on sait ce qu'on a fait et ce qui nous reste à faire», a-t-il soutenu.

 Pour répondre à la demande croissante de données harmonisées et de qualité, la France dans le cadre de sa politique de développement, renforce les systèmes statistiques nationaux des pays partenaires avec l'appui d'organisations régionales.

 C'est dans cette optique que le ministère de l'Europe et des affaires étrangères finance SODDA, un projet d'appui au suivi des objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

 En 2015, les Nations-Unies ont adopté 17 Objectifs de développement durable (ODD) pour répondre aux défis environnementaux, sociaux et économiques auxquels sont confrontés tous les Etats de la planète.

LB/ls/APA

Réagir à cet article