Côte d’Ivoire-Cacao-Enfance

Côte d'Ivoire: présentation d'une «bande dessinée» pour sensibiliser contre le travail des enfants

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Nestlé Côte d'Ivoire, un groupe agroalimentaire, a présenté mercredi à Abidjan au cours d’une cérémonie à Treichville (Sud d’Abidjan), une bande dessinée dénommée «Aïssa l'arbre à chocolat» destinée à sensibiliser contre le travail des enfants à travers la lecture, a constaté APA sur place.

Cette œuvre de 16 pages, a la « particularité d'éduquer les enfants sur le processus de transformation du cacao en chocolat et sur les travaux liés à la production du cacao ».

 « Nous sommes très attachés au respect des droits humains et en particulier,  les droits des enfants. La sensibilisation des communautés est une étape essentielle qui doit concerner aussi bien les enfants que les adultes. Protéger les enfants est l'affaire de tous et toutes les initiatives comptent», a soutenu le Directeur général de Nestlé Côte d'Ivoire,  Stanislas Guedj au cours de cette cérémonie qui a enregistré la présence de la ministre ivoirienne de la femme,  de la protection de l'enfant et de la solidarité, Mariatou Koné, des structures nationales et Onusiennes de lutte contre le travail des enfants.

« J'ai décidé de sensibiliser les enfants eux-mêmes afin qu'ils soient conscients de leurs droits et de leurs devoirs. Un enfant informé et sensibilisé sur ce sujet peut lui-même passer le message à son entourage afin de réduire considérablement l'utilisation des enfants dans les plantations de cacao», a pour sa part,  expliqué Marguerite Abouet,  auteure de la bande dessinée « Aïssa l'arbre à chocolat».

Sept mille exemplaires de cette bande dessinée, seront  «immédiatement» mis à la disposition des écoliers dans les différentes localités du pays et des activités de lecture seront organisées avec des bibliothèques à Abidjan et à l'intérieur du pays.

La ministre Mariatou Koné a salué cette initiative qui « cadre  avec le plan d'actions de lutte contre le travail des enfants ». Pour elle, la Côte d’Ivoire doit « demeurer le premier producteur mondial du cacao sans le travail des enfants ».

Selon une enquête publiée  en 2003 par le Bureau international du travail (BIT) et l'Usaid, plus de six cents mille enfants âgés de 6 à 17 ans sont impliqués dans la production du cacao dans les plantations et parmi eux,  98% travaillaient dans les plantations familiales.

Toutefois,  les autorités ivoiriennes ont entrepris depuis lors, des multiples actions visant à éradiquer ce phénomène à travers le Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite,  l'exploitation et le travail des enfants (CNS).

PIG/lb/ls/APA

Réagir à cet article