à l'instant

    • Standard & Poor’s abaisse la note du Cameroun

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola — La société de notation financière américaine Standard & Poor's (S&P) a révisé de «stable» à «négative» la position du Cameroun, et confirmé par la même occasion ses notes de crédit...

    • Une banque marocaine lance une campagne pour réaffirmer son «ADN...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — La Banque Atlantique du Groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc a lancé une nouvelle campagne institutionnelle dénommée « L’Afrique et nous » pour réaffirmer sa «singulari...

    • Une mission du FMI attendue au Cameroun le 23 avril

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI) séjournera au Cameroun du 23 avril au 3 mai prochain, dans le cadre de la 4èmerevue du programme économique et financier appuyé...

    Sénégal-Syrie-Conflits

    Guerre en Syrie : l’UA pour « une solution politique durable »

    APA-Dakar (Sénégal)

    Face à l’évolution du conflit syrien, le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a, dans un communiqué parvenu lundi à APA, exhorté les belligérants à intensifier les efforts internationaux visant à trouver « une solution politique durable » pour remédier à cette situation qu’il qualifie de « désastreuse».

    La sortie du président de la commission de l’UA intervient suites aux frappes aériennes menées samedi dernier contre « un site de production et de stockages d’armes chimiques » et « un centre de recherche scientifique » par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, en représailles aux supposées utilisations d’armes chimiques par le régime du président Bachar El-Assad contre des civils dans la province de Douma.

    Tout en condamnant « fermement » toute utilisation d'armes chimiques interdites par le droit international, l’Union africaine estime que toute réponse à de tels actes doit être fondée sur des « preuves irréfutables recueillies par une entité compétente, indépendante et crédible et se conformer scrupuleusement au droit international », a souligné Moussa Faki.

    Il appelle les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies à mettre de côté leurs divergences et à promouvoir la paix mondiale et le bien commun de l'humanité, conformément aux responsabilités qui leur sont conférées par la Charte des Nations unies.


    ARD/te/APA

    Réagir à cet article